• Fatale inachevé

    En 1977 Tardi commence l'adaptation du roman de Jean-Patrick Manchette, Fatale. Roman Noir paru chez Gallimard le 11 janvier 1978 dont la couverture orne un dessin de l'auteur. Après avoir réalisé une vingtaine de planches, Tardi est sollicité par Wolinski afin de rejoindre l'aventure du journal de bande dessinée B.D. Pour ce journal de BD, Tardi décide de suspendre Fatale en se promettant d'y revenir ensuite, et se lance avec Manchette au scénario dans un récit inédit, Griffu. Hélas ! L'adaptation de Fatale restera inachevée et ne dépassera pas 21 planches.

    Jacques Tardi : « Il y eut FATALE, un roman sur le point d’être achevé, et ces longues heures passées à l’adapter dans un bistrot… On travaillait, et de verre en verre on parlait d’autres choses. Manchette est un cinéphile. Un jour nous abandonnâmes FATALE pour nous occuper de GRIFFU » (Mine de Plomb, 1985, Futuropolis). Dans une interview pour le numéro 26 du fanzine Sapristi (été 1993), l’auteur précise : « […] on a été contacté par Wolinski qui, à ce moment là, lance le journal BD. Et donc on décide de commencer GRIFFU avec le numéro un de BD, en se disant qu’on terminerait FATALE après, ce qu’on a jamais fait ». Le 1er numéro de B.D. sort le 10 octobre 1977. Pour Charlie Mensuel, sous le pseudonyme de Shuto Headline, Manchette écrit une chronique intitulée « POLARS », dont le bandeau titre est illustré par Tardi (premier article dans le n°107 de décembre 1977).

    Fatale inachevéCe qui est moins connu, c'est qu'une première version en cinq planches de l'adaptation de Fatale avait été réalisée par Tardi sur du papier doubletone. Le papier doubletone est un papier qui intègre dans sa texture une trame où, en y appliquant au pinceau deux révélateurs, deux sortes de hachures apparaissent, d'orientations perpendiculaires, ce qui permet diverses sortes d'effet et de rendu.

    Tout ce matériel est réuni pour la première fois dans un même album de trente-quatre pages, cartonné, 21x30 cm. En bonus, une présentation de l'historique et du procédé du papier doubletone de la société Craftint. Ce papier attira un moment Tardi car il fut utilisé, avec une technique spécifique adaptée au papier en question, pour une version de « UN EPISODE BANAL DE LA GUERRE DES TRANCHEES » parue dans le numéro 78 de « Charlie Mensuel » en juillet 1975.

    Et maintenant voici des visuels de l'album. BANG !

     

    Fatale inachevé

    Fatale inachevé

    Fatale inachevé

    Fatale inachevé

    Fatale inachevé

    Fatale inachevé

     Décrassez vos pupilles, zieutez l'album en cliquant ici...
     

    Fatale inachevé

    Fatale inachevé

    Fatale inachevé

    Fatale inachevé

    Fatale inachevé