• L'Ange de la mort - Canada Dry

    Dans les années 1980, Jean-Michel CHARLIER, toujours débordant d'idées et soucieux de trouver des supports de publication pour ses séries à succès (Tanguy et Laverdure, Barbe-Rouge, Blueberry), cherche à créer un magazine de bandes dessinées qui serait entièrement sponsorisé par un ou plusieurs annonceurs qui couvriraient tous les frais.

    L'Ange de la mort - Canada DryC'est à l'occasion de ses pérégrinations commerciales, que le scénariste convainc la marque Canada Dry (le soda qui a la couleur de l’alcool, le goût de l’alcool… mais ce n’est pas de l’alcool) de la réalisation promotionnelle d'une nouvelle série mettant en scène le privé Chuck Dougherty. La marque apparait de loin en loin au fil des planches dessinées par Alexandre COUTELIS pour un récit intitulé « L'Ange de la mort ».

    L'Ange de la mort - Canada DryLe projet remonte au printemps 1984 ; le contrat signé entre les auteurs, un agent travaillant pour le service publicité de la marque en question, et l'éditeur « Albin Michel », prévoyait une pré-publication de l'histoire dans le magazine « L'Echo des savanes », suivie de toute une campagne promotionnelle (presse, merchandising...). Mais entre-temps, l'équipe publicitaire change et considère que la publication dans l'Echo est suffisante. Le projet est donc écourté (voir aussi le site sur J.M. Charlier). Il n'y a pas eu d'autres histoires de Chuck Dougherty et seule une publication en album de « L'Ange de la mort » au Danemark et aux Pays-Bas a pu voir le jour.

    Ce n'est qu'en juin 2002 que l'éditeur Casterman publie un album en français mais amputé des dessins publicitaires, avec des couleurs modifiées, et sous le titre « Le Privé ».

    Dans « L'Echo des savanes » (nouvelle série) le récit est publié entre le numéro 34 (novembre 1985) et le numéro 44 (novembre 1986), découpé en neuf chapitres sous-titrés où l'on pourra lire :


    Les méchants veulent faire passer le goût du Canada Dry à Vanessa
    Dernière cigarette, dernier verre de Canada Dry


    L'album que j'ai réalisé réuni pour la première fois dans sa version originale, donc promotionnelle, les pages du récit publiées dans l'Echo, et ça a le goût de l'aventure !