• Albums BD inédits en édition privée

    Accueil : BD inédites en albums privésLa bande dessinée m'a attrapé tout petit, je ne savais pas encore lire, et ne m'a plus quitté depuis. J'y suis tombé dedans...

    A lire des revues d'études ou bibliographiques sur la BD, les magazines plus ou moins anciens de BD, on prend connaissance de séries, de personnages, de récits réalisés par des auteurs que l'on apprécie et que l'on rêverait de voir un jour proposés en album par un éditeur.

    Mais le rêve peut durer longtemps...

    A force de glaner des images par numérisation de magazines ou revues publiés depuis des dizaines d'années, les albums rêvés ont pris plus de consistance jusqu'à devenir réalité avec les outils numériques actuels qu'un particulier peut utiliser.

    Les albums que je présente sont des albums privés réalisés à partir des planches ou dessins déjà parus principalement en presse dans des quotidiens, magazines ou revues, albums qui, sans cela, n'existeraient pas.

    L'album privé est fait par et pour le passionné de BD : un album inédit d'un personnage, d'une version, d'un récit, confectionné comme un album d'un éditeur, et qui n'existe pas sur le marché.

    Trop d’œuvres ont été détruites dans le passé, ou oubliées, par méconnaissance de leur valeur patrimoniale et historique. Sans une démarche spécifique quant à la valorisation de ce mode d'expression et artistique, l'histoire de la bande dessinée tombera dans l'oubli petit à petit. Il est donc urgent d'étendre la présence de la BD.

    La copie privée peut participer de cette démarche. Elle constitue une exception au monopole conféré à un auteur sur son œuvre car elle permet à toute personne de reproduire une œuvre protégée par le droit d’auteur sans avoir à obtenir, au préalable, l’autorisation de l’ayant-droit sur cette œuvre, pour autant cependant que la reproduction en cause soit réservée à un usage privé.

    La copie privée peut pallier l'absence d'initiative des éditeurs et continuer à rendre accessible et visible des créations dont l'oubli et la perte restent des menaces. Et ceci sans nuire aux auteurs et le légitime retour de leurs créations en rémunération pour eux ou leurs ayants droits.

    L’exception de copie privée se trouve consacrée en France à l’article L.122-5 2° du Code de Propriété Intellectuelle, selon lequel :  « Lorsque l’œuvre a été divulguée, l’auteur ne peut interdire [...] les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective [...] »

     

    Accueil : BD inédites en albums privés

     

    Accueil : BD inédites en albums privés

     

    A partir de ce blog c'est aussi l'opportunité de présenter mes recherches de numérisations de planches manquantes pour d'autres futurs albums privés : n'hésitez pas à consulter la section de mes recherches intitulée "Wanted".

    Toutes les images et les contenus restent la propriété exclusive des auteurs ou leurs ayants droits. Leur présentation ici est une simple illustration de ce qui est possible de faire à titre personnel et pour un usage privé comme album de BD papier qu'aucun éditeur ne propose sur le marché.

     

     Accueil : BD inédites en albums privés

     

    Accueil : BD inédites en albums privés